«C’est une grande joie pour moi
de pouvoir vous faire cette annonce: le Christ est ressuscité!
Je voudrais qu’elle arrive dans chaque maison, dans chaque famille.
Surtout je voudrais qu’elle atteigne tous les cœurs,
parce que c’est là que Dieu veut semer cette Bonne Nouvelle!»

Qu’est-ce que la Via Lucis?

Cela signifie se mettre sur le chemin du Ressuscité.

C’est un nouveau moyen d’exprimer la joie pascale au troisième millénium.
Le Christ et le centre de la vie du monde et le mystère pascal est le centre de la vie du Christ.
Il est structuré dans le deux phases de la mort-résurrection. La médiation populaire du premier acte c’est la Via Crucis; du deuxième c’est la Via Lucis.


Ce n’est qu’après le Vatican II qu’on a découvert aussi l’exigence de la médiation populaire du deuxième acte: c'est-à-dire la Via Lucis.
Et c’est surtout aujourd’hui qu’il faut que le peuple se fasse témoin de cet itinéraire.

Dans notre calendrier le jour de Pâques, donc, ne doit plus être un jour de fête quelconque mais il doit être vécu comme un style de vie.

La Via Lucis se présente alors symétrique à la Via Crucis: quatorze stations (passage biblique correspondant) qui vont du Sépulcre vide, premier signe du jour de Pâques, à le Pentecôte qui en est son fruit primordial.

En effet, comme la Via Crucis a été projetée avec l’accompagnement providentiel de Marie, Notre Dames des Sept Douleurs, avec son Fils affligé, de même, tout au long de la Via Lucis, la Mère de Jésus ne cesse de rester auprès de nous. Elle, la Réjouie, avec son Fils Ressuscité.

D’ailleurs, c’est depuis des siècles que l’Eglise a formulé l’antienne «Regina coeli laetare alleluja» et c’est récemment qu’elle a composé des textes de célébration eucharistique en l’honneur de «Marie allègre dans la Résurrection».
En effet le vénérable tradition du rosaire de Marie prévoit la troisième partie entièrement consacrée aux mystères glorieux. Ne seraient-ils pas le condensé de la Via Lucis qui souligne elle, aussi, le développement naturel allant des Pâques du Fils à celles des fils?


Que la Vierge des Pâques nous amène tout au longe des quatorze stations de la Via Lucis qui, elle, inaugure le troisième millenium.

Et qui demande aussi de se faire espérance quotidienne (notre quotidien d’espoir).

«Si le Christ est ressuscité, nous pouvons regarder chaque événement de notre vie,
même les plus négatifs, avec des yeux et un cœur nouveaux.
Les moments d’obscurité, d’échec et de péché également
peuvent se transformer et annoncer un chemin nouveau.»

Via Lucis
La vie est un chemin incessant.

Sur ce chemin nous ne sommes pas seul.

Le Christ Ressuscité a promis
"Et voici que je suis avec vous tous les jours jusqu'à la consommation des siècles."

(Peinture: Eugène Burnand
"Les disciples Pierre et Jean courant au sépulcre le matin de la Résurrection"
, 1898)

«Je suis ressuscité et maintenant je suis pour toujours avec toi», dit-il à chacun d’entre nous.
Ma main te soutient. Où que tu puisses tomber, tu tomberas dans mes mains.
Je suis présent jusqu’aux portes de la mort. Là où personne ne peut plus t’accompagner et où tu ne peux rien emporter, là je t’attends et je change pour toi les ténèbres en lumière.

Victimae Paschali laudes
"Le guide de la vie, bien que mort, règne vivant.
Le Christ, notre espérance, est ressuscité! Nous savons que le Christ est vraiment ressuscité des morts"
Victimae Paschali laudes